Critiques des événements 2018 - 08 décembre 2018

TÉLÉTHON OPÉRATIONS ENFANTS SOLEIL 2018

1 PARTIE

2 PARTIE

3 PARTIE

4 PARTIE

MUSIQUE
Résultats de recherche d'images Résultats de recherche d'images pour « guylaime tanguay livre vert »
Résultats de recherche d'images pour « sylvain cossette 80 »
       
Résultat dâ??images pour petula clark albert rousseau
       
L'HUMOUR
   

SPECTACLES HUMOUR COMÉDIHA!
Résultats de recherche d'images pour « gala fabien cloutier » Résultats de recherche d'images pour « soirée gladius » Résultats de recherche d'images pour « gala veronique claveau et mario tessier »
   
THÉATRE ET COMÉDIE MUSICALE
Cheeese!
R�©sultats de recherche d'images pour �«� QUEBEC ISSIME WENDAKE� �»

JEUNESSE  ET CIRQUES

Résultats de recherche d'images pour « AVENTURE PROLUDIK » Résultats de recherche d'images pour « juste une petite chansoN AMPHITHÃ?ATRE COGECO »
CONFÉRENCES DE PRESSE - LANCEMENTS D'ALBUMS-CRITIQUES D'ALBUMS-CRITIQUES DE LIVRES
Résultats de recherche d'images pour « footloose albert rousseau »
Résultats de recherche d'images pour « BRIGITTE m » Image associée    

 

ENTREVUE 1ÈE PARTIE

GUYLAINE TANGUAY

 

ENTREVUE 2È PARTIE

GUYLAINE TANGUAY

 

ENTREVUE 3È PARTIE

GUYLAINE TANGUAY

 




Corteo - 07 décembre 2018

 

Corteo. Des funérailles à l’italienne

Il y a des funérailles auxquelles nous assistons qui sont plus tristes que d’autres. Lorsque l’on assiste aux funérailles d’un clown, on doit s’attendre à toutes sortes de rebondissements. Lorsqu’il s’agit d’un clown qui assiste à ses propres funérailles, dans l’univers du Cirque du Soleil, tout est permis.

Après avoir pris naissance à Montréal il y a plus de treize ans, Corteo revit maintenant en version aréna, lui qui avait fait ses premiers pas sous un chapiteau. Le cortège (Corteo en italien) a déambulé dans plus de 64 villes à travers 19 pays. Si on en croit les huit millions de spectateurs qui sont venus « rendre hommage » à notre clown, Corteo est apprécié dans le monde entier.

L’histoire nous replonge au début du XXe siècle quand un clown revit sa vie à travers ses propres funérailles. Un monde de contradictions où s’affrontent la force et la délicatesse, le tragique et la comédie, le grand et le petit. Entre le géant et la petite Valentina, haute de trois pieds, sept pouces, se côtoient plus de 50 artistes.

Une des productions les plus théâtrales du Cirque du soleil, Corteo navigue entre le théâtre traditionnel italien et le cirque. Des personnages incontournables comme le maître de piste, le géant et la cantatrice. Les numéros plus acrobatiques restent aussi dans un univers traditionnel. Corde raide, jongleurs, et des clowns qui font le délice des plus petits.

Le tout a débuté en nous transportant entre ciel et terre dans un numéro où des acrobates exécutent de gracieux mouvements suspendus à trois majestueux chandeliers. Retournant à son enfance, on aura le droit de sauter sur les lits. Des sauts pas banals.

Un tendre moment entre le géant et sa toute petite amie clownesse qui volle en toute légèreté, accrochée à des ballons.

La configuration particulière de la scène, occupant la patinoire sur la longueur, permet au public d’être à proximité des acteurs, qui, pour une des rares production, parlent tantôt en anglais, en italien et en français.

Comme toujours, les musiciens, placés aux quatre coins de la salle, ajoutent de la puissance aux numéros puisés dans l’imaginaire du créateur et metteur en scène Daniele Finzi Pasca.

À chaque étape de la vie de notre défunt les anges bienveillants seront là tout près, imprégnant l’histoire d’une touche poétique. La seconde partie de Corteo sera plus spectaculaire avec son magnifique numéro de main à main en hauteur, la planche coréenne et les dix toréadors qui s’entrecroisent autour de barres parallèles.

Filant dans les airs, notre clown s’envolera finalement dans les cieux au guidon de son vélo sous le regard d’une festive fanfare.

Corteo, qui a renait dans les murs de l’ancien Colisée l’an passé, n’a rien perdu de sa beauté. Il demeure une belle histoire, une mort qui fait du bien.

Corteo fait un arrêt au Centre Vidéotron du 6 au 9 décembre avant d’aménager au Centre Bell du 19 au 30 décembre prochain. Pour plus de détails, consultez le www.cirquedusoleil.com

Claude Gignac




Critique d'albums - 05 décembre 2018

Image associée

Ginette Reno présente son 40e album À jamais!

Même avec le temps qui passe, notre Ginette nationale n’a rien perdu de sa puissance vocale et elle nous le prouve encore avec son nouvel opus À jamais. Pour ce nouvel album, qu’elle qualifie de testament, la grande dame de la chanson signe deux titres sur treize soit La maison est grande et À jamais

Pour ce 40è album, encore une fois, elle a fait appel à de grands noms dont Luc Plamondon, Lynda Lemay, Romano Musumarra, Rick Allison, Daniel Barbe, Grand Corps malade, Steve Marin et Jacques Veneruso .

Personne mieux qu’elle ne peut livrer une chanson avec autant d’authenticité. Qu’importe l’âge, tout le monde aime Ginette. Pour dire vrai, avec les anées, sa voix est encore plus belle et l’émotion qu’elle met dans ses chansons nous fait encore de plus en plus vibrer. Ginette nous ressemble et nous rassemble avec ce nouvel album.

Ce disque constitue son premier album original en français depuis La musique en moi, il y a 7 ans. Il souligne ces 60 ans de carrière.

Chaque chanson de cet album «raconte une histoire très personnelle»

Voici mes quatre coups de cœur :

1.On en est là (En duo Avec Lynda Lemay, c'est l’histoire de deux femmes amoureuses du même homme, où la plus jeune l’emporterait sur la première).

2.Je serai là? (Moi, je l’écoute comme si c’était ma mère qui me parlait)

3.La maison est grand?e? (?R?elate la peine qu'elle a eue lorsque son amoureux Carlo l'a quittée pour une autre femme?)?

4.On ne fait que passer?? (?Ca le dit, on ne fait que passer)

Les 13 titres de l’album À jamais

1.On ne fait que passer

2. Je serai là

3. La grosse

4.Ta vie

5.Je n’ai pas vu le temps

6.On est là

7.Un être humain

8.Je l’aime pour deux

9.Je pars

10.La maison est grande

11.L’amour à défendre

12.L’arbre de vie

13.À jamais

L’album À jamais est en vente dès maintenant

Pour plus d’informations www.ginettereno.com

Lyne Laroche




Critique album de Noel - 05 décembre 2018

Résultats de recherche d'images pour « BRIGITTE m »

Brigitte M présente son premier album de Noel

Noel entre amis

Tout le monde le sait, c’est toujours magique quand la soprano Brigitte M interprète une chanson. Que ce soit du pop, du classique ou même du heavy metal, elle réussi toujours à nous donner des frissons.

Pour Brigitte le temps des fêtes est signe de rassemblement et d’amour. Alors pour ce faire, elle a invité ses amis qui sont aussi nos plus belles voix du Québec à se joindre à elle afin de livrer au public son premier album de Noel  ou tous les plus grands airs de Noel seront interprétés. Noel entre amis se veut un album rempli de petits trésors qui assurément vous réchauffera le cœur.

Mes deux coups de cœurs

  1. L’amour en cadeau (La voix de Brigite et de Marc Hervieux se marient à merveille)
  2. Ave Maria Medley ( La voix de Brigitte et celles de Guylaine Tanguay, Michael et Annie Villeneuve, c’est tout féérique )

Voici les titres de l’album:

1.Adestes Fideles

2. L’amour en cadeau

3. Les enfants oubliés

4. Noël blanc/ White Christmas

5. Nella Fantasia

6. Minuit Chrétiens

7. Ave Maria

8. Sainte-Nuit

9. Panis Angelicus

10. Ding Dong

Pour plus d'informations, vous pouvez la suivre sur sa page facebook

https://www.facebook.com/brigittemmusique/

Lyne LaRoche

 




Noel une tradition en chanson - 03 décembre 2018

Noel une tradition en chanson

Hier, la salle Albert Rousseau avait revêtu ses plus beaux habits de Noel afin d’accueillir Michel Louvain, Renée Martel, Johanne Blouin, Yves Lambert, Annie Villeneuve, David Thibault, Michael et Émilie-Claire Barlow. Réunis sur scène afin de présenter au public le spectacle Noel une tradition en chanson, les huit artistes ont offert aux spectateurs des performances à en couper le souffle, c’était réellement beau.

Pour une deuxième année consécutive, le talentueux Joel Legendre a assuré la mise en scène réglant les moindres petits détails afin de faire en sorte que le spectacle soit rempli de moments magiques et nostalgiques tout en étant festifs.

Dans un majestueux décor, le public a eu droit à un avant-goût du temps des fêtes. Dès la levée du rideau la magie de Noel s’est installée, les sept musiciens étaient entourés de sapins lumineux, c’était féérique. La réaction des gens s’est tout de suite faite entendre. Pour la chanson d’ouverture tous les artistes ont uni leur voix avec la chanson Il y a de plus en plus de magie dans l’air. Durant deux heures, tous les grands classiques de Noel ont défilés les uns après les autres interprétés soit en solo, en duo ou en trio, chacun y mettant sa couleur.

Tout au long du spectacle, il y a eu plusieurs grands moments mais certains en ont donné des frissons plus que d’autres. Je pense au Minuit Chrétien de Michael avec sa voix puissante qui nous a encore complètement séduite. Le Blue Christmas de David Thibaut à la façon du King incluant le petit déhanchement en a fait sourire plusieurs. La douce et pétillante Annie Villeneuve a interprété un Glory Alléluia à la perfection et un Noel chez-moi rempli d’émotion. Le charismatique Michel Louvain avec sa prestance et sa voix unique nous a livré un Noel Blanc comme on l’aime. Johanne Blouin avec sa sublime voix a interprété la magnifique chanson Sainte Nuit à la façon Gospel, comme seulement elle peut le faire, c’était de toute beauté. Émilie-Claire Barlow a interprété Marie-Noel avec son petit accent anglophone qui nous a complètement fait craquer. Le clou du spectacle a été sans l’ombre d’un doute quand Johanne Blouin et Michael ont interprété en duo The Prayer. Avec leur voix, ils ont littéralement fait trembler les murs de la salle Albert Rousseau, je n’ai pas de mot pour dire à quel point c’était grandiose.

Naturellement, avec son accordéon et son harmonica, Yves Lambert a donné le ton au spectacle avec les chansons à répondre dont La poule à Collin et La cuisinière. Tout le monde chantait et tapait des pieds et des mains. Annie et Michael sont même descendu au parterre pour faire swigner les gens.

Tout au long du spectacle, il y a eu plusieurs medleys dont un qui a fait beaucoup rire les gens. Appelé medley comique, Yves Lambert a interprété Le père Noel c’t’un québécois, Annie Villeneuve a livré Le père Noel a pris un coup, Michael a chanté C’est Noel car il neige dans ma tête, Johanne Blouin et Renée Martel ont en duo interprété All I want for Christmas is my two front teeth. Pour terminer ce medley en beauté, Émilie et Annie ont turlutté avec La turlutte des Little-Delisle.

Bilan

Encore cette année, Noel une tradition en chanson nous a été servi comme un bon repas que l’on prend en famille par une brochette d’artistes appréciés de tous. Chacun à leur façon, ils nous ont fait prendre conscience que Noel est là pour nous rappeler nos traditions. Et qu’il faut surtout prendre le temps de dire aux gens qu’on les aime.

Noel une tradition en chanson, livré avec brio par huit artistes de grands talents. Un spectacle qui fait rire et qui fait pleurer mais c’est ça la beauté de Noel!

La tournée se poursuit

Pour plus d’informations www.productionsmartinleclerc.com

Lyne LaRoche

 

 

 

 




Entrevue Tocadéo - 03 décembre 2018

Entrevue Tocadéo

Comme nos horaires ne concordaient pas ensemble, c’est une entrevue téléphonique que j’ai fait avec Patrick, un des quatre gars de la formation Tocadéo.

Pour ceux qui ne connait pas Tocadéo, c’est quatre gars passionnés qui partagent un goût commun pour les mélodies et les harmonies vocales. Cette année Dany Laliberté, René Lajoie, Benoit Miron et Patrick Olafson célèbrent le dixième anniversaire de la formation.

Au fil des années, Tocadéo a su se tailler une place de choix dans le paysage musical canadien. Grâce à la réunion de ces quatre voix sublimes, la passion, la complicité et la proximité qu’ils ont avec le public, cette année, il fête leur dixième anniversaire. Aujourd’hui, je me suis entretenue avec Patrick Olafson celui qui a composé la magnifique chanson Parle- moi

Lyne : Tocadéo fête ses dix ans cette année, ce n’est quand même pas rien!

Patrick : Non ce n’est pas rien. Nous sommes assez fiers de notre parcours.

Lyne : Quand vous avez débuté cette aventure, il y a dix ans, étiez-vous certain que Tocadéo irait aussi loin que ça?

Patrick : Non, absolument pas. En fait quand on s’est réuni, c’est Dany un des gars qui avait eu une demande d’un client pour faire un événement corporatif avec un quatuor vocal. Donc, il a fait appel à deux de ses amis qui était René et Benoit mais il cherchait un quatrième gars.

René me connaissait un petit peu, alors il m’a approché et j’ai accepté. On pensait que nous allions faire que quelques spectacles par année mais sans plus, puis finalement ça s’est mis à débouler. Dix ans plus tard, nous avons 7 albums, 7 spectacles différents, nous avons fait le tour du Québec, de l’Ontario et du New-Brunswick, nous sommes allés en France, c’est vraiment une belle aventure.

Lyne : Trouvez-vous que la formation a changé au fil des années?

Patrick: C’est certain qu’on a plus d’expérience de scène et surtout dans l’industrie. Il faut le dire ce n’est pas évident de faire sa place dans ce milieu qu’est la musique. Au début nous avions un producteur qui produisait le projet avec nous, maintenant on a repris les reines. C’est Dany et Benoit qui sont devenus producteurs du projet, donc nous avons maintenant le contrôle entier de ce qu’on fait et comment on veut le faire. C’est certain que ça nous donne beaucoup plus de marche de manœuvre.

Lyne : Avez-vous encore autant de plaisir à travailler ensemble?

Patrick : Bien oui, c’est primordial et c’est essentiel pour nous. Si nous n’avions plus de plaisir à faire ça ensemble, nous ne le ferions pas, car ce n’est pas facile de perdurer. Oui, ça fait dix ans mais on a travaillé très fort pour continuer à rester dans le paysage musical. Donc si on le fait c’est parce qu’on a vraiment du fun ensemble.

Lyne : Parle-moi de ce 7è album qui est encore tout chaud

Patrick : Il est sorti le 12 novembre dernier, nous sommes bien contents. C’est un peu un retour pour nous de faire un album original. Nos derniers albums étaient des albums de reprises parce que notre public nous en demandait. Il faut dire que nous aimions ça aussi. Mais là, nous avions le goût d’avoir du matériel original. Nous avons fait appel à des auteur-compositeurs qui ont écrit pour nous. Ils nous ont proposé des chansons, et c’est vraiment étrange car toutes les chansons que nous avons choisies, elles étaient un peu toutes reliées d’un thème soit l’amour. Tocadéo parle toujours d’amour et d’espoir. Même la chanson thème Rêve encore, c’est ce que ça dit. Peut-être que tu es déprimé, peux être que c’est difficile aujourd’hui mais continu de rêver parce que même s’il y a des moments difficiles, il faut garder l’espoir on réussit toujours à retomber sur nos pattes. Il y a plusieurs chansons qui nous ramènent à ça, qui sont un peu plus sombres dans les thèmes mais il y a toujours une touche d’espoir. C’est pour ça qu’on a choisi ce titre, car il répondait bien à ce que l’on veut véhiculer.

Lyne : Vous avez choisi Marc Dupré et Jérôme Coutu comme collaborateurs, ces deux gars-là sont reconnus pour pondent des vers d’oreilles

Patrick : Marc a composé la chanson Le dernier jour. Nous l’avions déjà reçu il y a quelques années, mais comme nous faisions des albums de reprise, nous l’avions mis de côté. Quand nous avons réalisé cet album, il était évident qu’on allait la mettre. Pour Jérôme, c’est une belle histoire. Nous sommes allés au Gala de L’Adisq l’année passée, nous étions en nomination pour le spectacle de l’année. À la fin de la soirée, nous nous en retournions à nos voitures puis on s’est retrouvée entrain de marcher à côté de Jérôme, on s’est mis à lui jaser. On s’est raconté nos histoires de projets, nous lui avons dit qu’on allait faire un nouvel album et on lui a dit ’’Si jamais tu as des chansons pour nous, on serait bien ouvert à les entendent’’ Une semaine plus tard, il nous a envoyé quelque chose. Sa chanson-là est tellement belle, c’est une chanson coup de cœur. Pour la chanson titre de l’album Rêve encore a été écrite par Vincenzo Thomas

Lyne : La chanson Parle-moi, c’est toi qui l’as écrite, elle est vraiment touchante

Patrick : C’est la première fois dans nos 7 albums qu’une chanson est écrite en entier musique et paroles par un des membres du groupe. Cette chanson-là a quand même un sujet délicat. L’histoire qui m’a inspiré pour écrire cette chanson, c’est le suicide et du désir de mourir.

Mais il y a un côté positif dans cette chanson, c’est que la personne en parle avant de poser le geste. Elle demande à quelqu’un, fais-moi rêver encore pour que je ne pose pas ce geste. Continu de me parler et dis-moi que je suis chanceux, que j’ai une belle vie que j’ai plein de richesse.

Je pense que ça vient toucher probablement les gens parce que nous avons tous des moments où on se sent déprimés et qu’on peut avoir des idées noires. On a même peut-être connu des gens autour de nous. Moi ça vient d’une expérience personnelle. Quand j’étais étudiant j’habitais avec une femme qui était suicidaire et qui avait déjà fait une tentative, je l’avais trouvé dans l’appartement. Bon, elle s’en ai sortie heureusement. À cette époque j’avais rencontré des gens d’un groupe qui s’appelle Suicide Action. Les gens du groupe m’avait dit’’ Vous savez une personne qui a des idées suicidaires, ne l’est jamais 24 heures sur 24 ces sont des crises qui se produisent, puis quand une crise arrive ce qu’il faut faire, il faut la laisser passer faut être avec la personne, la faire parler et lui parler. Donc j’imaginais le moment ou cette personne se dit ok, je ne vais pas bien, parle-moi jusqu’à temps que cette crise disparaisse, après je vais être bien. C’est ça l’histoire de ma chanson.

Lyne : Parle-moi de vos projets futurs

Patrick : On commence notre tournée pour le spectacle de Noel à chaque année depuis 7 ans, on termine le 21 décembre par la suite nous allons prendre un petit peu de vacances afin de se reposer et voir nos familles dans le temps des fêtes. Après les fêtes on reprend la tournée avec notre spectacle 4 et on va aussi reprendre la tournée avec notre spectacle 10è anniversaire pour souligner l’événement. À l’automne 2019, nous allons partir en tournée avec un nouveau spectacle en lien avec l’album Rêve encore.

Lyne : Qu’est-ce que je peux vous souhaiter pour 2019?

Patrick : Un autre dix ans au moins car nous n’avons pas l’idée de nous arrêter, nous avons trop de plaisir. Nous espérons que les gens seront toujours au rendez-vous parce que c’est ce qui nous tient en vie. C’est le public qui vient nous voir et qui nous aime qui fait en sorte qu’on fête notre dixième anniversaire cette année, sans eux rien de tout ça serait possible

Lyne : Pour finir, pourquoi les gens devraient allés vous voir en spectacle?

Patrick : S’ils veulent passer une belle soirée remplie de variétés, de rires, de frissons, entendre des belles chansons interprétées par de belles voix et des harmonies à en couper le souffle, ils ne seront pas déçus. Tous les quatre, quand nous sommes sur la scène on s’amuse et on aime partager cette complicité là avec le public. Nous serons à Québec le 5 avril prochain au Grand Théâtre. Nous aurons des invités spéciaux qui seront là exceptionnellement. Marc Hervieux et Annie Villeneuve vont nous accompagner le temps de quelques chansons et qui sait d’autres surprises s’ajouteront peut-être.

Lyne : Un gros merci Patrick

Patrick : Merci à toi, au plaisir

Tocadéo sera en spectacle le 5 décembre à l’Église de Beauport

Le 12 avril au Grand Théâtre de Québec avec leur spectacle 10è anniversaire

L’album Rêve encore est en vente dès maintenant

Pour connaitre toutes les dates

www.tocadeo.ca

Lyne LaRoche