CINEMANIA - 13 novembre 2020

Background pattern

Description automatically generated

 

26E FESTIVAL DE FILMS CINEMANIA

LA FRANCOPHONIE À L’HONNEUR

PLUS DE 90 FILMS D’UNE DIZAINE DE PAYS 

EN LIGNE DU 4 AU 22 NOVEMBRE

 PARTOUT AU CANADA

 

Montréal, le 27 octobre 2020 - Le Festival de films CINEMANIA, dont la 26e édition aura lieu en ligne du 4 au 22 novembre est très heureux de présenter cette année 43 longs métrages, parmi lesquels de nombreux titres en primeur mondiale, nord-américaine, canadienne ou québécoise, sélectionnés parmi le meilleur du cinéma francophone, le tout avec sous-titres anglais. Soulignons que pour la première fois, et dans le cadre de cette édition toute particulière, le festival sera accessible à tous, partout au Québec, mais également au public pancanadien qui aura la chance de découvrir la sélection des titres programmés par CINEMANIA. La manifestation migre, en effet, en ligne avec une offre numérique, accessible pendant 19 jours, sur une plateforme de diffusion dédiée et réalisée en association avec FestivalScope et Shift72. Les titres de la sélection y seront chacun disponibles deux fois pour une durée de 48h, sur 2 périodes distinctes. 

En proposant une 26e édition adaptée au contexte actuel, CINEMANIA recentre sa sélection sur le meilleur de la production francophone disponible. Par sa programmation, le festival rappelle l’importance du pluralisme culturel et la nécessité du dialogue entre les grandes communautés francophones. Avec une incursion au sein de trois grands pôles de production que sont l’Europe, l’Afrique et l’Amérique du Nord, grâce à une forte présence québécoise, la programmation de CINEMANIA contribue, plus que jamais, au rayonnement de la francophonie dans son ensemble. 

Louis Bélanger : invité d’honneur de la 26e édition

Le festival dédiera une rétrospective au cinéaste québécois Louis Bélanger. Lors de ce premier événement entièrement consacré au travail du réalisateur, CINEMANIA présentera une partie des films marquants du cinéaste en ligne, en collaboration avec la Cinémathèque Québécoise. En parallèle de cette rétrospective, le festival offrira gratuitement aux spectateurs une CLASSE DE MAÎTRE AVEC LOUIS BÉLANGER. Elle offrira aux festivaliers l’occasion d’en apprendre plus sur le travail du réalisateur de Post Mortem qui se verra remettre la distinction de Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres de la République française cette année. De plus, pour approfondir le sujet, CINEMANIA proposera aux spectateurs un court film produit par le Festival, diffusé sur la plateforme en ligne du festival. Dans ce film inédit, la réalisatrice québécoise Kalina Bertin est allée à la rencontre de Louis Bélanger et de ses proches collaborateurs comme le directeur de la photographie Pierre Mignot, le réalisateur et universitaire Denis Chouinard, et son propre frère, l’harmoniciste Guy Bélanger qui a signé la bande originale de six films du cinéaste. 

LA NUIT DES ROIS de Philippe Lacôte en préouverture 

Fidèle à son habitude des dernières années, le festival débutera avec une séance de préouverture en ligne le mercredi 4  novembre 2020 avec la présentation exceptionnelle de LA NUIT DES ROIS de Philippe Lacôte en partenariat avec le Ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec, le Bureau du Québec à Abidjan et TV5 Québec-Canada. Présenté en première mondiale à Venise puis au TIFF et représentant la Côte-d’Ivoire dans la course à l’Oscar du meilleur film international, LA NUIT DES ROIS est une coproduction entre le Canada, la Côte d’Ivoire, la France et le Sénégal, la première du genre. Cette œuvre poétique sur la place des contes oraux dans la tradition ivoirienne, mais aussi le milieu carcéral, la jeunesse du pays et le contexte politique de l’ère Ouattara met en scène Bakary Koné, Steve Tientcheu (Les Misérables), les acteurs burkinabés Rasmané Ouedraogo et Issaka Sawadogo (Diego StarSamba), Digbeu Jean Cyrille, Abdoul Karim Konate, Anzian Marcel, Denis Lavant (Holy Motors, Les Amants du Pont-Neuf) et l’artiste ivoirienne Laetitia Ky. 

Le public pourra également assister à une DISCUSSION AVEC PHILIPPE LACÔTE, réalisée en collaboration avec l’Institut Français et le Consulat général de France à Québec, en ligne dès le 1er novembre. Par ailleurs, le court documentaire DERRIÈRE LE PROJET DE LA NUIT DES ROIS, UNE AVENTURE RACONTÉE PAR CINEMANIA, qui revient sur la genèse du projet, et que les organisateurs du festival ont réalisé spécialement pour l’occasion en interrogeant notamment les techniciens et producteurs québécois qui ont travaillé sur ce projet ambitieux, sera accessible gratuitement pendant toute la durée du Festival. Enfin, pour achever ce « Parcours LA NUIT DES ROIS », CINEMANIA est fier de diffuser un film rare, le premier documentaire réalisé par Philippe en 2002 : CHRONIQUES DE GUERRE EN CÔTE D’IVOIRE qui est un point d’ancrage dans son cinéma et permet de comprendre la genèse de LA NUIT DES ROIS. 

De nombreux titres inédits

Au programme, de nombreux titres inédits qui se sont distingués dans le circuit des festivals internationaux au cours de la dernière année. Le public pourra ainsi découvrir plusieurs longs-métrages ayant bénéficié du Label Cannes 2020 dont ÉTÉ 85 de François Ozon (Grâce à Dieu), une rencontre amoureuse sombre et passionnée entre deux garçons au milieu des années 80 avec Benjamin Voisin. Le film a été tourné en Région Normandie, partenaire de cette projection. Benjamin Voisin que l’on pourra également voir dans UN VRAI BONHOMME de Benjamin Parent; SLALOM de Charlène Favier qui revient sur les abus sexuels dans le monde du sport français et particulièrement du ski alpin avec Noée Abita et Jérémie Renier; JOSEP de Aurel, un film d'animation qui raconte les traumatismes vécus par ces réfugiés espagnols fuyant le régime franquiste en 1939, enfermés au sein de camps de concentration dans le Sud de la France. Également soutenus par le Label Cannes 2020 : SEIZE PRINTEMPS, premier long-métrage de la jeune Suzanne Lindon qui nous offre une fresque sur l’adolescence parisienne; GARÇON CHIFFON de et avec Nicolas Maury et mettant également en vedette Nathalie Baye dans un duo mère-fils touchant et la comédie ANTOINETTE DANS LES CÉVENNES de Caroline Vignal avec Laure Calamy, très bien reçue lors de sa sortie en France et sa présentation au Festival d'Angoulême. 

Les festivaliers auront aussi accès à de nombreux autres films dont LA DARONNE de Jean-Paul Salomé avec une Isabelle Huppert en trafiquante de cannabis déjantée; ÉLÉONORE de Amro Hamzawi avec la sœur du réalisateur, l’humoriste Nora Hamzawi que le public a pu découvrir dans Doubles Vies en 2018; la comédie romantique DEUX MOI de Cédric Klapisch avec Ana Girardot et François Civil; le drame DEUX de Filippo Meneghetti avec Léa Drucker; À L’ABORDAGE nouveau film de Guillaume Brac; le drame adolescent DE L’OR POUR LES CHIENS de Anna Cazenave-Cambet; FELICITÀ de Bruno Merle avec Pio Marmaï en père de famille bohème qui écume les routes de France avec sa femme et sa fille; le drame familial franco-allemand L’AUDITION de Ina Weisse en association avec le Goethe-Institut; le western féministe français en partie tourné au Québec L’ÉTAT SAUVAGE de David Perrault avec Alice Isaaz, Kevin Janssens et Déborah François; L’ÉTREINTE de Ludovic Bergery qui marque le retour d’Emmanuelle Béart au cinéma après 8 ans d’absence, avec également Vincent Dedienne et Eva Ionesco; LA NUIT VENUE premier long métrage de Frédéric Farrucci, histoire d’amour entre une jeune femme interprétée par la chanteuse Camelia Jordana et un chauffeur de taxi immigré joué par Guang Huo; découvert à la Mostra de Venise, LA TROISIÈME GUERRE de Giovanni Aloi, puissante plongée dans la brigade anti-terroriste de l’armée française avec Leïla Bekhti, Anthony Bajon et Karim Leklou; LE PRINCE OUBLIÉ du réalisateur oscarisé Michel Hazanavicus qui met en vedette Omar Sy que les spectateurs pourront également voir dans POLICE de Anne Fontaine aux côtés de Virginie Efira présenté par la chaîne StudioCanal; la comédie dramatique MES JOURS DE GLOIRE de Antoine De Bary avec Vincent Lacoste, Noée Abita et Emmanuelle Devos; MISS de Ruben alves, touchant récit sur l’identité transgenre; l’adaptation du roman de John Fante MON CHIEN STUPIDE par Yvan Attal avec Charlotte Gainsbourg; UN MONDE PLUS GRAND de Fabienne Berthaud en association avec la chaîne Planète + qui offre une incursion dans l’univers des rites chamaniques en Mongolie aux côtés de Cécile De France; la fresque historique VERS LA BATAILLE de Aurélien Vernhes-Lermusiaux qui plonge le spectateur dans une tranche méconnue de l'histoire : l'expédition française menée au Mexique par Napoléon III jusqu'en 1867; le drame burlesque marocain LE MIRACLE DU SAINT INCONNU de Alaa Eddine Aljem; le drame franco-espagnol MADRE de Rodrigo Sorogoyen, présenté par l’Ambassade d’Espagne au Canada; SOUS LES ÉTOILES DE PARIS de Claus Drexel avec Catherine Frot; SOEURS de Yamina Benguigui avec Isabelle Adjani qui avec les films DES HOMMES de Lucas Belvaux et QU’UN SANG IMPUR  de Abdel Raouf Dafri offrent aux festivaliers une plongée dans l’histoire de l’Algérie. 

Parmi ses « Coups de cœurs », CINEMANIA est fier de présenter MISS réalisé par Ruben Alves qui célèbre avec courage la féminité sous toutes ses formes et combat les idées préconçues. Alexandre Wetter, mannequin de mode découvert par Jean Paul Gaultier pour son défilé printemps-été 2016, fait ici ses débuts au cinéma : son interprétation dans le rôle d’un jeune transgenre qui veut devenir Miss France est troublante de sincérité et de justesse. Autre « Coup de cœur » cette année, LA FACE CACHÉE DU BAKLAVA de Maryanne Zéhil sera présenté en première mondiale : cette comédie réalisée par la cinéaste d’origine libanaise Maryanne Zéhil dépeint la communauté libanaise de Montréal. C’est un film très drôle qui propose un regard affectueux et fantasque sur les Libanais de Montréal et la façon dont ils sont perçus par les Québécois. 

Le public pourra également voir de nombreux titres qui soulèvent d’importants questionnements en relation au climat politique, social et culturel de leurs pays de production. Notons notamment MICA de Ismaël Ferroukhi qui met de l’avant les inégalités sociales du Maroc;  FILLES DE JOIE de Frédéric Fonteyne et Anne Paulicevich, qui explore l’univers de la prostitution en France avec Sara Forestier et Noémie Lvovsky;  le film d’animation JOSEP réalisé par le dessinateur de presse Aurel; A GOOD MAN de Marie-Castille Mention-Schaar avec Soko et Noémie Merlant que le public a pu découvrir dans Portrait de la jeune fille en feu l’an passé; NOTRE-DAME-DU-NIL de Atiq Rahimi qui revient sur la genèse et les mécanismes du génocide rwandais; SI LE VENT TOMBE de Nora Martirosyan sur la situation politique très tendue dans la région séparatiste du Haut-Karabagh, en Arménie, question particulièrement d’actualité.

Enfin, le cinéma d’ici ne sera pas en reste cette année. CINEMANIA présentera plusieurs titres québécois en primeur dont le drame familial VACARME de Neegan Trudel. Mettant en vedette Sophie Desmarais, Kelly Dépeault et Rosalie Pépin, le film revient sur le parcours tumultueux d’adolescentes placées en foyers de groupe par la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ). Également au programme, LA FACE CACHÉE DU BAKLAVA de Maryanne Zéhil qui offre une incursion au cœur de la communauté libanaise de Montréal; ou encore JE M’APPELLE HUMAIN, présenté par le Centre de la Francophonie des Amériques, le dernier documentaire de Kim O’Bomsawin sur  l’Histoire d’un Peuple multimillénaire aux côtés d’une femme libre qui a consacré sa vie à transmettre son savoir et celui de ses ancêtres; la comédie FLASHWOOD de Jean-Carl Boucher avec Pier-Luc Funk, Antoine Desrochers et Simon Pigeon sera également présenté au public après être sortie sur les écrans québécois au courant de l’été.

Par ailleurs, CINEMANIA proposera un documentaire dédié au 7e Art : CÉSAR PREMIÈRE de Patrick Fabre dans lequel la voix de la montée des marches du Festival de Cannes revient sur une des plus prestigieuses récompenses du cinéma français.

Événements et présentations spéciales

Dans le cadre de son offre en ligne, CINEMANIA proposera également une série d’événements et présentations spéciales: 

  • Dix Pour Cent saison 4

En partenariat avec Tou.TV, les festivaliers pourront découvrir les deux premiers épisodes de la dernière saison de DIX POUR CENT. Les 6 et 7 novembre, retrouvez les agents d’ASK, Andrea, Mathias, Arlette, Camille, Gabriel, Hervé et Noémie aux côtés, notamment, de Charlotte Gainsbourg et Franck Dubosc. Les spectateurs pourront par ailleurs retrouver deux comédiens de la série dans GARÇON CHIFFON de et avec Nicolas Maury et ANTOINETTE DANS LES CÉVENNES de Caroline Vignal avec Laure Calamy au sein de la sélection des longs-métrages. 

  • Clin d’oeil au Festival REGARD

Le jeudi 12 mars 2020, après une seule journée d’activités, la 24e édition du Festival international du court-métrage au Saguenay est soudainement interrompue en raison des risques liés au coronavirus. Face aux obstacles de 2020, CINEMANIA a tenu à souligner la résilience et le travail exceptionnel du Festival en cette période particulière. REGARD a ainsi accompagné CINEMANIA dans son entrée dans le monde du court : pour la première fois de son histoire, le festival montréalais ouvre un volet compétitif de 26 courts-métrages internationaux, clin d’œil au chiffre 26 de sa 26e édition. Neuf des films québécois qui figurent dans cette nouvelle compétition de CINEMANIA faisaient partie de la programmation de REGARD cette année. Comme la plupart n’ont pas pu être projetés sur place au Saguenay suite à l’annulation, CINEMANIA les a fait voyager. Soulignons que tous les films seront, en outre, éligibles au nouveau Prix du Jury AQCC-Nespresso (bourse de 1 500.00 $ remise au meilleur réalisateur).

  • Reconstruire Beyrouth avec La Croix-Rouge Canadienne

La programmation de CINEMANIA est résolument orientée vers la Francophonie contemporaine, et en particulier les préoccupations politiques et sociales des pays qui la composent. C’est pourquoi, en marque de solidarité et de soutien au Liban, le Festival CINEMANIA s’associe à la Croix-Rouge canadienne à qui sera reversée une partie des recettes des billets vendus pour les projections en ligne du film LA FACE CACHÉE DU BAKLAVA qui dépeint la communauté libanaise de Montréal. CINEMANIA reversera 1$ pour chaque billet vendu des projections du 8 et 19 novembre ayant lieu sur sa plateforme de diffusion accessible à travers tout le Canada. 

  • Les courts-métrages de Saint-Jean-De-Luz à CINEMANIA

Le Festival International du Film de Saint-Jean-de-Luz, en France vient de célébrer son 7eme anniversaire. Dirigé par Patrick Fabre, présentateur officiel de la montée des marches du Festival de Cannes, le Festival est exclusivement consacré aux premières et deuxièmes œuvres. En 2020, CINEMANIA et le Festival français entament un nouveau partenariat, symbole des relations actives et dynamiques entre la France et le Québec. Dès cette année et pour les années futures, les courts-métrages sélectionnés à Saint-Jean-de-Luz chaque année en octobre figureront dans la programmation de CINEMANIA en novembre. Ainsi, parmi les 34 courts-métrages de la sélection de CINEMANIA, 8 d’entre eux sont issus de la sélection de Saint-Jean-De-Luz. Notons que les titres sont également éligibles au nouveau Prix du Jury AQCC-Nespresso.

  • Colloque Éducation à l’image

En collaboration avec le Consulat général de France à Québec, CINEMANIA et Mediafilm font équipe pour proposer pour la 3e année consécutive deux matinées d’ateliers en éducation à l’image, les 10 et 11 novembre, conçues spécifiquement pour les enseignants du secondaire désireux d’exploiter le potentiel pédagogique du cinéma. Chacune des deux matinées débutera par le visionnement d’un long métrage. Celui-ci sera suivi d’une discussion menée par un médiateur spécialisé.

  • Partenariat unique avec CRAVE

Rappelons que dans le cadre de son partenariat avec BellCINEMANIA a conclu une association avec la plateforme de diffusion Crave. Ce partenariat prendra la forme d’une collection dédiée de films sur la plateforme intitulée “Festival CINEMANIA – PLEINS FEUX SUR LA FRANCOPHONIE”. Disponible dès la fin de cette 26e édition, du 22 novembre au 6 décembre pour tous les abonnés de la plateforme, la collection fonctionnera comme un prolongement du festival avec plusieurs primeurs de cette année parmi lesquelles VACARME de Neegan Trudel, FLASHWOOD de Jean-Carl Boucher mais aussi les films MON CHIEN STUPIDE de Yvan Attal et L’ÉTAT SAUVAGE réalisé par David Perrault. 

Prix, Jury et Compétition “Visages de la Francophonie” 

Un jury jeunesse présidé par la comédienne Juliette Gosselin sera chargé de décerner le Prix jeunesse francophone TV5. Ce Jury, composé entre autres de Pascal Plante et Nahema Ricci, remettra son prix parmi 10 films en compétition. Les titres en lice ont été sélectionnés pour le regard fort et original porté par des cinéastes de la relève sur les préoccupations actuelles des pays, régions et cultures qui composent la grande mosaïque de la francophonie dans le cadre de la compétition “Visages de la Francophonie”. Ce projet est initié par le Consulat général de France à Québec et rendu possible par le Film Fund Luxembourg, les Offices Internationaux du Québec, l’Office Franco-Québécois pour la Jeunesse et le Centre de la Francophonie des Amériques. 

Parmi les titres retenus pour la compétition “Visages de la Francophonie”VACARME de Neegan Trudel ; A GOOD MAN de Marie-Castille Mention-Schaar; FILLES DE JOIE de Frédéric Fonteyne et Anne Paulicevich; JE M’APPELLE HUMAIN de Kim O’Bomsawin; JOSEP de AurelLA NUIT DES ROIS de Philippe Lacôte;  MICA de Ismaël Ferroukhi; NOTRE-DAME-DU-NIL de Atiq Rahimi; QU’UN SANG IMPUR  de Abdel Raouf Dafri;  SI LE VENT TOMBE de Nora Martirosyan. Notons également que le public sera aussi amené à voter pour le traditionnel Prix du public Mel Hoppenheim

Création du « Prix Rayonnement pour le Meilleur long-métrage québécois ou en coproduction », rendu possible par Michel Trudel.

Tandis que l'industrie du cinéma québécois a traversé des mois difficiles en 2020, CINEMANIA souhaite démontrer sa solidarité et apporter sa pierre à l'édifice pour continuer à faire rayonner le cinéma d'ici. Le Festival est particulièrement fier et heureux de lancer ce tout nouveau prix rendu possible grâce au généreux soutien de l'entrepreneur Michel Trudel, Fondateur de Mel’s Cité du Cinéma et Locations Michel Trudel. Le film lauréat sera sélectionné par les membres du Jury Jeunesse Francophone. Ce sont ainsi 7 titres québécois ou réalisés en coproduction avec le Québec qui sont éligibles à cette nouvelle distinction prestigieuse. Une bourse de 2,500.00 $ sera remise en argent au distributeur canadien du lauréat afin de contribuer au rayonnement national du film gagnant.

Billetterie

Conscient que l’offre multiple peut être difficile à suivre pour les spectateurs, CINEMANIA a préparé des tarifs simplifiés et adaptés pour cette édition spéciale : 

« CINEMANIA en ligne » :

BILLET UNITAIRE = 8.00 $ par film

PASSEPORT « CINEMANIA EN LIGNE » = 65.00 $

La 26e édition de CINEMANIA se déroulera du 4 au 22 novembre avec une offre complémentaire disponible en ligne partout au CanadaLes premiers billets sont désormais en vente sur le site festivalcinemania.com.

Le festival tient à remercier les partenaires principaux de cette 26e édition, AIR CANADA, le SOFITEL MONTRÉAL LE CARRÉ DORÉ, la BANQUE TRANSATLANTIQUE, BELL et CRAVE pour leur confiance. CINEMANIA remercie également ses principaux partenaires gouvernementaux : le gouvernement du Québec, le gouvernement du Canada, la Ville de Montréal, le Conseil des Arts de Montréal, le Consulat général de France à Québec,  UniFrance, et le Film Fund Luxembourg

 

www.festivalcinemania.com 




Ndagukunda déjà - 12 novembre 2020

Le documentaire

Ndagukunda déjà

Présenté en ligne dès aujourd’hui jusqu’au 18 novembre dans le cadre des RIDM

 

Visionnez la bande annonce ICI

Montréal, 12 novembre 2020 – Le documentaire Ndagukunda déjà, produit et réalisé par David Findlay et Sébastien Desrosiers, est présenté dès aujourd’hui et ce, jusqu’au 18 novembre dans le cadre des Rencontres Internationales du Documentaire de Montréal (RIDM). Après avoir été présenté en début octobre au Reykjavik International Film Festival où il a reçu un accueil des plus chaleureux, Ndagukunda déjà fera également partie de la sélection du Festival international du film documentaire d’Amsterdam à la fin du mois de novembre.


SYNOPSIS

Journaliste à Radio-Canada, Sébastien retrouve son père rwandais à 28 ans. Il veut tout savoir, marcher dans ses traces, une quête qui le mène jusqu'au cœur de l'Afrique. Vingt-cinq ans après le génocide, il rencontre la famille, ceux qui restent, et rend hommage à ceux qu'il ne connaîtra jamais.

 

« En grandissant, je savais peu de choses de mon père, autre qu'il était Rwandais. J'ai grandi avec beaucoup de questions et ce film-là est une quête de réponses. Qui est-il? Qu'a-t-il vécu? Les membres de ma famille en Afrique me le racontent. Ceux qui ont survécu au génocide me parlent de ce qu'ils ont vécu et ils me parlent aussi de ceux que je ne connaîtrai jamais. C'est une histoire que j'ai voulu partager parce qu'elle nous apprend, je crois, une leçon d'humanité. Et puis l'identité, la famille, le deuil, ce sont des thèmes universels auxquels tout le monde peut s'identifier. »

Sébastien Desrosiers

 

« Sébastien et moi sommes amis depuis plus de dix ans. Lui étant journaliste et moi réalisateur, nous avions toujours parlé un peu en blague qu'un jour on ferait un documentaire ensemble, un format qui m'était étranger. Jamais je n'aurais pu croire que le sujet de ce documentaire serait Sébastien lui-même et son histoire. Quelle fierté d'avoir pu participer à cette aventure avec Sébastien et d'avoir pu aider à raconter son histoire qui saura toucher tant de gens. »

David Findlay.

À propos des réalisateurs

David Findlay

Gagnant du prix d’argent du nouveau réalisateur de l’année aux Shots Awards 2020, David Findlay est un réalisateur diplômé en Arts de l’Université de la Colombie-Britannique, originaire de la ville de Québec. Après avoir grandi dans sa ville natale, David poursuit ses études universitaires à l'université de la Colombie-Britannique à Vancouver en cinéma. Pendant ses études, il produit plus de 10 court-métrages et en réalise quatre ; certains d'entre eux voyagent dans des festivals importants tels que Berlin, Varsovie, Dubai, Melbourne et le AFI Fest. Son travail se concentre sur l’étude sincère du comportement humain et est connu pour son chevauchement de la frontière entre fiction et documentaire via une lentille hautement cinématographique et emphatique. Après son premier long métrage Everything Outside (2019), mettant en vedette Louise Portal et Kati Outinen, et son nouveau court métrage Found me, présenté en première au TIFF, son premier documentaire Ndagukunda a été présenté au Festival International du Film de Reykjavik au début octobre dernier.

Sébastien Desrosiers

Sébastien Desrosiers est journaliste et animateur à la Société Radio-Canada. Né à Montréal, il a réalisé des reportages un peu partout au Québec. Dans Ndagukunda déjà, il se rend jusqu'au Rwanda pour retrouver ses racines et marcher dans les traces de son père. Il s'agit de son premier film documentaire.

À la production de Ndagukunda déjà, nous retrouvons Sébastien Desrosiers et David Findlay (producteurs), Brock Newman à la direction photo, Catherine Villeminot au montage, et Pino Hailili à la prise de son.

Dans les RIDM, Ndagukunda déjà est présenté dans la section « Trouver ses communautés », en ligne, du 12 au 18 novembre

 https://ridm.ca/fr/films/ndagukunda-deja