Les films 2018 - 04 août 2018

 
 

franchit le cap du million
au box-office!

 
 
 
SYNOPSIS
Vous souvenez-vous de votre premier voyage? En 1991, j'avais 21 ans, j'étais à l'université et tout le monde partait. Certains dans l'Ouest canadien, d'autres aux États-Unis. Moi ça été l'Italie. Pas parce que j'avais l'appel des grandes capitales culturelles. Non. Pour suivre la femme de ma vie. En 1981, j’étais persuadé que c'était Anne Tremblay. En 1987, j’ai changé d’idée, c’était Marie-Josée Lebel. Mais oubliez ça, c’est en 1991 que j’ai rencontré la vraie femme de ma vie, Marie-Ève Bernard. C’est pour ça que le jour où elle m’a donné rendez-vous à Perugia, je suis allé la rejoindre, pis comme d’habitude, ça a été compliqué!
 
Distribué par Les Films Séville, une filiale d’eOne, et produit par Nicole Robert (Go Films), 1991 est présentement à l’affiche partout au Québec.
 

 

 

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate


Festival de cinéma de la ville de Québec 2018
LES LUCIOLES S’ILLUMINERONT AU FCVQ

 

Québec, le 2 août 2018 – Le Festival de cinéma de la ville de Québec (FCVQ), présenté par Québecor et alimenté par Restos Plaisirs, ainsi que Les Films Séville, une filiale d’Entertainment One, Seville International et l’ACPAV, sont enchantés de vous annoncer que La disparition des lucioles, troisième opus du réalisateur primé Sébastien Pilote, lancera les festivités de l’édition 2018. Après avoir rayonné à Karlovy Vary, considéré comme l’évènement cinématographique le plus influent de l’Europe centrale et de l’Est, et au TIFF, c'est avec fierté que le FCVQ projettera l’œuvre du Chicoutimien, en première québécoise, lors de sa soirée d'ouverture officielle, le jeudi 13 septembre, à 20 h à la salle Raoul-Jobin du Palais Montcalm.
 

Visionnez la bande-annonce ici


« Je ne cacherai pas que nous sommes plus qu’heureux d’accueillir le film d’un ami du Festival. Gravitant autour du FCVQ depuis quelques années, il a déjà été invité comme conférencier au CAMPUS et comme ancien juré de l’édition 2014, c’est une véritable fierté que Sébastien nous ait choisi pour la première québécoise de son film, après des passages remarqués dans des festivals aussi remarquables que Karlovy Vary et TIFF », s’enthousiasme Olivier Bilodeau, directeur de la programmation.

Le FCVQ est heureux de mettre de l’avant, encore cette année, la jeunesse à l’écran. Après Les rois mongols et son jeune quatuor de comédiens, La disparition des lucioles met en vedette la révélation Karelle Tremblay dans une quête initiatique, synonyme de passage à l’âge adulte. Dirigés avec brio, les talentueux Pierre-Luc Brillant, Luc Picard, François Papineau et Marie-France Marcotte offrent une performance au diapason qui réjouira à coup sûr les cinéphiles, le tout dans un décor saguenéen habilement dépeint.

« Je pense sincèrement qu’il se passe quelque chose d’important depuis quelques années autour du Festival de cinéma de la ville de Québec. L'événement devient un incontournable. La ville de Québec offre un cadre magnifique, presque rêvé, pour la tenue d’un festival de cinéma, et c’est évidemment un honneur que de pouvoir y présenter mon film La disparition des lucioles en ouverture cette année. Il n'était pas très difficile d’accepter cette belle invitation », témoigne le réalisateur Sébastien Pilote.


SYNOPSIS
C’est bientôt l’été et la fin des classes dans une ancienne ville industrielle au bord d’une baie. Léo, une jeune fille insatisfaite, rencontre Steve, un homme plus âgé, guitariste reclus et sans ambition. Léo vit avec sa mère et son beau-père, Paul, un animateur de radio populiste qui a poussé à l’exil dans le Nord l’homme qu’elle admire, Sylvain, le père dont elle s’ennuie, et ancien chef syndical déchu. Étrangère dans son propre monde, frustrée et en colère, c’est dans sa relation équivoque avec Steve, au rythme des leçons de guitare et de son nouveau boulot d’été, qu’elle pourra trouver une sorte de réconfort et amorcer sa fuite.

 

Téléchargez l'affiche du film
 

Distribué par Les Films Séville, une filiale d’eOne, produit par Bernadette Payeur et Marc Daigle (ACPAV) et représenté à l’international par Seville International, La disparition des lucioles prendra l’affiche au Québec le 21 septembre 2018.


Billets présentement en vente
Les CinéPasses 7 Privilèges donnant accès au film d’Ouverture et les billets individuels sont présentement en vente sur le fcvq.ca (valides pour les sections balcon et corbeille uniquement).


À propos du FCVQ
Du 13 au 22 septembre 2018, le FCVQ offrira à sa ville et aux visiteurs la Fête des cinémas, à Québec. Un événement accessible et inclusif via trois axes de programmation complémentaires: films de répertoire, films populaires & films indépendants. Cet événement audacieux propose une expérience unique aux amateurs de cinéma dans toute sa diversité. Dynamique et passionné, le FCVQ participe au décloisonnement du 7e art de manière décomplexée et originale.

Téléchargez une photo du film (1)
Téléchargez une photo du film (2)
Téléchargez une photo du film (3)
Téléchargez une photo du film (4)

Autres photos disponibles sur demande

 

Site Web | Facebook | Twitter | Instagram

Archives

  1. Août 2018(1)