Philippe Audrey Larue St-Jacques - 29 mai 2019

Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques

Un drôle de bibitte au style unique

Hier soir, au théâtre Petit Champlain, l’humoriste Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques présentait son premier one man show Hélas, ce n’est qu’un spectacle d’humour. Sincèrement, qu’on se le dise, il n’est absolument pas comme les autres humoristes. En plus d’être toujours tiré à quatre épingles veston-cravate, il est aussi mordu de poésie et de l’époque de la galanterie envers les femmes. Il est comme surnaturel on a vraiment l’impression qu’il vient d’une autre époque. Ce qui n’empêche en rien le pince- sans-rire d’exceller dans les blagues absurdes.

Un peu d’histoire

Né en 1987 avec trois siècles de retard, Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques aurait souhaité que sa naissance fût annoncée par un décret royal. Cependant, c’est un médecin obscur du nom de Luc Marois qui l’officialise, et c’est en 2010 que débute véritablement son existence. Après trois années d’études durant lesquelles il explore tous les registres du jeu et subit 347 crises existentielles, Philippe-Audrey reçoit son diplôme du Conservatoire d’art dramatique de Montréal. Dès sa sortie, il a la chance de jouer pour le célèbre Théâtre de la Roulotte. Il obtient aussi d’autres rôles à la télévision et au théâtre (Starbuck, Toute la vérité, Leçon d’hygiène et bestialité) en plus de jouer ses propres textes dans différentes soirées théâtrales. Sa participation à la populaire émission Like-Moi a été tout un tremplin car du jour au lendemain, une vague d’amour a déferlé sur lui grâce à son personnage de Jonathan. Ayant prouvé hors de tout doute, qu’il avait plusieurs cordes à son arc, son public attendait impatiemment son premier one man show.

Durant la soirée, l’humoriste n’a qu’une seule vitesse de croisière et on s’y fait. Il joue la carte de l’intello et franchement ce rôle lui va à merveille. Romantique à souhait, il récite du Shakespeare et du Nelligan de la même façon qu’Éric Lapointe chante Mon ange ou que Dan Bigras interprète Tu me tueras. Le fil conducteur de son spectacle est la déception sous toutes ses formes autant professionnelles qu’affective et tout le monde s’y reconnait. Il admet vouloir être moderne mais il est attaché à tout ce qui est ancien. La preuve il dit haut et fort ’’Si tu es mort, tu augmentes tes chances de 100% de devenir mon ami’’. L’adage qui dit ‘’Souvent l’on tire de ses malheurs des avantages que l’on n’aurait pas obtenus sans eux’’’ Philippe Audrey s’en sert aujourd’hui pour faire rire son public et ça marche.

Bilan

Avec, Hélas, ce n’est qu’un spectacle d’humour, le plus intello des humoristes ne réinvente pas l’humour, mais il nous livre son mode d’emploi hyper facile qui consiste à rire de soi alors obligatoirement ça fait rire les gens. Ce spécimen rare qu’est Philippe -Audrey Larrue St-Jacques, cette drôle de bibitte au style unique, séduit tout d'abord par son nom, par sa différence et son humour éveillé. Après lui, il faut absolument tirer l’échelle.

*Tirer l’échelle sert à qualifier celui qui a fait une chose qu’on ne peut égaler

Il sera de retour au Théâtre Petit Champlain le 7 juin prochain

Pour connaitre toutes les dates de sa tournée

www.philippeaudrey.com

Lyne LaRoche




CharleboisScope - 25 mai 2019

ROBERT EN CHARLEBOISSCOPE

Grand-Théâtre de Québec

Un spectacle loin d’être ordinaire!

Devant une salle comble et impatiente de l’entendre, Robert Charlebois fait son entrée en force, tout de blanc vêtu et entonnant Manque de confiance en soi, un texte de Réjean Ducharme, extrait de son tout nouvel album Et voilà. Entouré de dix musiciens, et appuyé par des projections vidéo sur un écran de la dimension de deux maisons, il nous a fait passer par toute une gamme d’émotions.

Lorsqu’il poursuit avec Dolorès, Les ailes d’un ange et Entr’deux joints la foule ne demande pas mieux que de participer (difficile de résister!!!). Les gens gesticulent sur leur siège, chantent, tapent des pieds et des mains sans aucune retenue. Lorsqu’il chante La divine de son nouvel album il est déchainé.

Les éclairages sont impressionnants. Les projections sont de petits bijoux à la fois artistiques et chargées d’archives. Pendant l’interprétation de Fu Man Chu nous avons eu droit à des extraits du film Un génie, deux associés, une cloche de Sergio Leone avec Terence Hill, Miou-Miou et Robert Charlebois. Par moment, on oubli ce qui se passe sur scène, omnibulés par les images projetées sur l’écran.

Puis les premières notes de Californie ont débutées et Louise Forestier a fait son entrée sur scène. La foule était en délire. Elle a reçu un accueil mémorable avec une ovation soutenue et bien sentie du public. Bien entendu, ils ont poursuivi avec la très attendue Lindbergh. Après les ovations, les élans d’amour et d’acclamation du public, après avoir souligné « 50 années d’amitiés et de liberté » avec Mme Forestier, ce monstre sacré nous a offert un moment touchant, émouvant avec Ordinaire. En rappel, Louise Forestier revient faire un duo, M. l’ingénieur, un ver d’oreille du Charlebois à son meilleur.

Les batteries, le saxophone, les trompettes et le violon … je manque de mots… la musique, on la connait, c’est magnifique et les instrumentistes sont exceptionnels. Quels artistes!

Images d’archives, d’entrevues, de spectacles antérieurs, de films, une idée magistrale. On savoure chaque moment et lorsqu’un de ceux-ci se termine nous espérons l’autre avec grand intérêt. Tout, sans exception est du bonbon. Un spectacle peaufiné du début à la fin. Robert en CharleboisScope, que du bonheur, un incontournable.

www.robertcharlebois.com

www.grandtheatre.qc.ca

www.latribu.ca

www.4u2c.com

www.champagneclubsandwich.com

Louiselle LaVoie

 




La tournée des idoles 2019 - 25 mai 2019

La tournée des idoles 2019 : Un voyage dans nos cœurs!

Hier, le Centre Vidéotron recevait pour deux représentations le spectacle « La tournée de nos idoles 2019" était de retour et comme les années passées, le public était au rendez-vous pour voir et entendre leurs idoles de jeunesse, chanter les chansons qui bercent encore leurs souvenirs.

Animé par la talentueuse chanteuse Brigitte M et l'animateur de radio bien connu des québécois, Mario Lirette, dans une mise en scène de Mouffe, c’est le chanteur Michel Stax qui a parti le bal avec « Je suis un gigolo".

Nous avons eu droit à la première visite au Québec de la chanteuse française Sheila qui nous a interprété en compagnie de son guitariste, deux de ses succès, « L'école est finie" et « Bang bang".

Pierre Sénécal nous a fait un magnifique pot pourri de ses plus belles chansons, couvrant ses 60 ans de carrière, avec entre autres la célèbre chanson « Les yeux d'un ange".

Le public a eu aussi le privilège de voir Claude Valade qui nous a offert sa dernière prestation, car après 50 ans de carrière, elle nous a annoncé récemment qu'elle tirait sa révérence avec ce spectacle. L'émotion était palpable sans la salle, surtout avec la chanson « Aide-moi à passer la nuit".

Dans une introduction à saveur italienne par Brigitte M sur un air d’Andrea Bocelli, la table était mise pour accueillir le rital préféré des québécois, nul autre que Claude Barzotti. Il a su charmer toutes les dames dans l’assistance avec « Prends bien soin d'elle".

Ensuite est venu le moment de se dégourdir les jambes avec celle qui n'a plus besoin de présentation depuis fort longtemps, la célèbre Michèle Richard toujours très élégante avec sa robe de paillettes noire, nous a offert « Les boîtes à gogo" et un touchant hommage à son père Ti-Blanc Richard.

La première partie du spectacle s'est terminée par le chanteur d’origine algérienne Enrico Macias, qui sortira un nouvel album bientôt. Il nous a interprété entre autres la superbe chanson « Dis-moi ce qui ne vas pas".

La deuxième partie a débuté par un chanteur que j'avais bien hâte de voir, car je l'ai beaucoup écouté quand j'étais jeune, l’électrisant Plastic Bertrand. Il nous a fait bondir de nos chaises avec la chanson qui à l’époque s’était rendue au classement du Billboard américain, « Ça plane pour moi", un grand classique!

Un des moments très attendu est sans aucun doute cet hommage aux plus grands groupes de l'époque de Jeunesse d'aujourd'hui. Avec la formation d’un super groupe composé de Gilles Girard des Classels, André Fortin des Bel Canto, Eddy Roy des Bel Airs, Simon Brouillard des Lutins, Pierre Harvey (fils de Guy Harvey) des Gendarmes, Yvan Côté des Hou-Lops, Ghislain Dufault des Sultans, Gilles Héroux des Aristos, Donald Seward de César et les Romains et Arthur Cossette des Jaguars. Ils nous ont tous chanté les hits de leurs répertoires respectifs, pour notre plus grand plaisir! Que du bonheur!

Par la suite, c'est la reine du disco Patsy Gallant, qui nous démontré toute la grandeur de son talent, toujours en voix et à la recherche de son Sugar Daddy, elle nous a donné toute une performance!

C'est le chanteur Gérard Lenorman, qui a clôturé ce marathon de souvenirs, avec ses grands succès dont « La balade des gens heureux", de quoi nous laisser sur une bonne note et décrivant très bien l'état d’esprit des gens en sortant du Centre Vidéotron, soit des gens heureux ayant passé un très agréable moment, en compagnies de leurs idoles!

Caroline Gagnon




Mike Ward (Noir) - 23 mai 2019

Mike Ward

Mike Ward, n’a pas ramolli, son talent de provocateur est toujours aussi intense.

Son humour Noir déclenche les rires à tous coups

Hier soir à la salle Albert Rousseau, c’est devant une salle comble que la première du cinquième one man show intitulé Noir de l’humoriste Mike Ward a eu lieu. Les fans du talentueux provocateur n’ont sûrement pas été déçus car Ward leur en a donné pour leur agent, il a livré la marchandise comme d’habitude.

En forme plus que jamais, dès son arrivée sur scène, il a été accueilli comme une Rock Star. Comme il le dit si bien ‘’Moi, j’ai pu rien à perdre’’ Au début on sent très bien qu’il y va lentement mais sûrement. On s’entend pour dire que Mike Ward, c’est un vrai. Son humour grinçant n’est pas fait pour tout le monde mais en même temps, il dit souvent bien haut ce que les gens n’oseraient dire. Dès qu’il ouvre la bouche on s’attend à la phrase qui va défriser une matante et on ne se trompe pas. Malgré son passé et avec toutes les controverses qu’il y a eu à son sujet, il n’a pas peur de prendre des risques et c’est tout en son honneur. C’est ce que son public aime.

Avec Noir, les sujets qu’il aborde sont un peu plus profonds. Il parle de sa dépression, de kidnapping, de suicide, de menaces de mort, d’agressions sexuelles, la boisson, les transgenres et plus encore. À 45 ans, on peut sans l’ombre d’un doute dire qu’Il est passé maitre dans l’art de déclencher des rires même si certains sujets sont tabous.

Tout au long du spectacle, il écorche quelques personnalités publiques qui ont fait les manchettes durant le mouvement ##MeToo. Avec la même verve qu’on lui connait, il ne passe pas par quatre chemins, bien au contraire.

Après avoir fait un numéro d’ouverture que je suis obligé de taire car à lui seul vaut le déplacement. Après avoir donné un show corrosif à la hauteur des attentes de son public, à la toute fin, le p’tit gars de Québec a tenu à remercier ses fans qui le suivent depuis toujours, on sentait franchement qu’il était heureux et fier.

Bilan

Pour ceux qui pensaient que l’humoriste allait se censurer un peu plus, détrompez-vous.

Il est toujours aussi provocateur et baveux, il n’a pas peur d’aller au front et ça lui réussit.

Selon moi, Noir est son meilleur show! J’ai ri du début à la fin!

Il sera de retour à la salle Albert Rousseau ce soir le 24 mai et de retour le 24-25 septembre

Pour plus d’infos sur la tournée

www.mikeward.ca

www.sallealbertrousseau.com

Lyne LaRoche




COMÉDIHA! 2019 - 22 mai 2019

As-tu tes lunettes pour Voir la vie en drôle

DU 7 AU 18 AOÛT

Cette semaine, le ComediHa! Fest-Québec avait donné rendez-vous aux partenaires et gens des médias au Palais Montcalm afin d’y présenter leur programmation toujours aussi diversifiée. Cette année pour ses 20 ans, le plus grand festival d’humour francophone au monde a mis le paquet, il y en aura vraiment pour tous les goûts.

C’est la première fois que j’assiste à une conférence de presse ou il y a temps de monde qui se sont déplacés. Cela prouve hors de tout doute de l’intérêt que les gens porte à ce festival toujours aussi fabuleux

Tout d’abord, c’est plus de 350 spectacles et activités dans près de 20 lieux qui seront présentés.

500 artistes et artisans y participeront. Les festivaliers pourront choisir leur propre parcours humoristique car ce sera impossible de voir tout ce qui ce passe.

Je ne peux pas vous présentez tout ce qui va se passer mais voici un petit apercu de la programmation

Pour en savoir plus visitez https://comedihafest.com/

Nouveautés

Les soirées 20 ans seront présentées à quelques pas du Palais Montcalm ou un nouveau village verra le jour à la Place D’Youville. Les détenteurs des lunettes Jaunes ComediHA! pourront accéder à une zone privilége.

8 août Les Denis Drolet chante Plume

9 août Le party country avec Guylainer Tanguay et ses invités

10 août Le bal masqué avec La Compagnie Créole

14 août Les années Woodstock avec Eric Hugues, Pascal Dufour et Miriam Baghdassarian

15 août Le grand feu de camp festif avec les 2frères et leurs invités

16 août KARAOKÉ Extravaganza avec P-A MÉTHOT, SON BAND ET SES INVITÉS

 

Des retours à la demande générale

Mike Ward Sous-Écoute étant le podcast humoristique francophone le plus écouté au monde viendra enregistrer six épisodes de son célèbre podcast devant public.

Roast Battle ComediHa »! sera désormais présenté à 21h30 tout juste après Piment fort avec Normand Brathwaite. Les shows mystères présentés pas Videotron où l’identité des humoristes sera découvert au début seulement des spectacles.

Le Juke-Box vivant , une tyrolienne géante et le défi Tombe à l’eau sont de retour.

La Comédie dans le noir

Show xxx

Théâtre LNI et plus encore

Les légendaires Galas toujours aussi en demande

8 août P-A Méthot

9 aoûtPhil Roy

10 août Kev Adams

14 août La soirée Bonne fête ComediHa! sera animée par Normand Bratwhaite

15 août Les Denis Drolet

16 août Pierre Hébert

17 août Fabien Cloutier

 

Au cœur de la Grande Allée, il y aura un lieu de rassemblement ou les festivaliers pourront déguster une variété de bière québécoise, des cocktails et des plats mettant en valeur le terroir local. Le blé d’inde fera partie de vos soirées.

AS-TU TES LUNETTES

Le laissez-passer officiel du ComediHa! Fest, donnant accès à plus de 350 spectacles en 12 jours est en vente dès maintenant. Au cout de 40$ jusqu’au 19 juin dans les Jean Coutu et au ComediHaFest.com. à compter du 20 juin le prix sera de 60$.

À chaque année, ComediHa Fest est un incontournable. Cette année grâce à sa programmation diversifiée, ses nouveautés, le nombre de spectacles présentés, la panoplie d’artistes qui y participeront c’est certain que ce sera une année record. Nulle part ailleurs vous aurez un Festival aussi éclaté et diversifié au prix dérisoire de 40$

Faite vite vous avez jusqu’au 19 juin, par la suite les lunettes jaunes seront à 60$

ComediHa! lance une deuxième collecte de fonds.

L’argent recueilli sera partagé entre deux organismes. Le premier, le Fonds Antoine s’implique auprès des personnes autistes, épileptiques et ayant un retard global de développement ainsi que de leur entourage.

Le second, La Fondation Dr Clown, dont les programmes visent à créer des relations porteuses de joie et empreintes de bienveillance et de respect afin d’insuffler un vent de légèreté et de joie dans des milieux où il y en a parfois peu.

6 facons de faire un don

Pour plus d’informations visitez https://comedihafest.com/collectedefonds/

 

Lyne LaRoche




Demain Medhi Bousaidan - 21 mai 2019

 

Medhi Bousaidan atteint son objectif

Hier soir l’humoriste Medhi Bousaidan était de passage à la salle Albert Rousseau afin de présenter au public de Québec son premier one man-show intitulé Demain.

Diplômé de l’école nationale de l’humour en 2013, il a touché à plusieurs facettes dans le milieu artistique. Il s’est notamment fait connaître grâce ses nombreuses apparitions à la télé dans la série jeunesse MED, Ça décolle, La soirée est encore jeune, Vlog, Trop, Like-moi! M’entends-tu. Il a aussi fait partie de la distribution du film De père en flic 2, et plus encore. Sa feuille de route est assez impressionnante. Avec tout le bagage qu’il a acquis au fil des années, le sympathique algérien d’origine livre son premier spectacle solo en atteignant parfaitement son objectif, faire rire, émouvoir et offrir un humour rafraichissant.

Qu’on se le dise, la salle Albert Rousseau était pleine à craquer de jeunes qui sont déjà des accros de l’humoriste. Dès qu’il ouvre la bouche, les rires se font entendent. Il a un talent fou ca c'est certain, mais en plus,  il offre de la nouveauté sur scène c'est ce qui le différencie de tous les autres humoristes. Autour de lui,  trois écrans  lui permettent de présenter un spectacle interactif ou le public est appelé à voter à différents moments durant la soirée.

Tout d’abord, on entend la voix d’un couple qui doivent choisir un spectacle sur Medflix et surprise, leur choix s’arrête sur le spectacle de Medhi. Un fil conducteur brillant car la mise en scène de son spectacle est inspirée de Netflix.

Très à l’aise sur scène, Medhi est un improvisateur hors pair. Ses interactions avec le public mettent ses talents d’imitateur à profit et le public embarque et rit abondamment. Ses anecdotes sont complètement hilarantes. Doté d’un talent naturel, ses mimiques, sa gestuelle et ses accents deviennent quasiment du grand art.

Il aborde différents sujets avec son regard humoristique dont, les sports, les sonneries de téléphone, les inégalités hommes-femmes, ses voyages à travers le monde, les tueries, les armes à feu et même si ce sont des sujets percutants, il les livre avec doigté prudemment. D’une durée de 90 minutes sans entractes, il n’y a aucun temps mort.

Bilan

Si vous désirez des rires en continus pensez à Demain, Medhi Bousaidan va s’occuper de vous car il est une véritable bête de scène. À voir!

Medhi sera de retour à la salle Albert Rousseau le 16 avril 2020

Pour plus d’informations sur les dates de sa tournée

www.medhibousaidan.com

Lyne LaRoche




Critique Mario Pelchat/Aznavour - 17 mai 2019

Mario Pelchat livre avec élégance l’œuvre de Charles Aznavour

On dit de Mario Pelchat qu’il est un pro pour redonner vie aux répertoires de nos icônes de la chanson Française et c’est vrai. Après avoir revisité celui de Gilbert Bécaud et de Michel Legrand, il nous revient cette fois-ci avec Aznavour, Désormais. Étant lui-même un fan d’Aznavour, il s’attaque à des monuments de sa discographie et avec sa voix chaude et unique, il les interprète en leur redonnant leurs notes de noblesse.

L’album est composé de 14 pièces. Les fans de Charles Aznavour ne risquent pas de crier déshonneur car Mario, lui rend un hommage phénoménal.

J’ai écouté l’album en boucle que j’ai franchement aimé.

Notez bien que Mario sera en spectacle les 7-8-9 juin au Capitole de Québec, un show qui promet.

Pour l'achat de billets visitez http://www.lecapitole.com/fr/spectacles/

Pour plus d'informations à savoir quand Mario s'arrêtera près de chez-vous

Visitez     http://www.mariopelchat.com/evenements/

Mes trois coups de cœur

Désormais,Hier encore et La bohème

Voici les 14 titres que vous retrouverez

Voici les titres sur l’album

1.Je m’voyais déjà

02. Hier encore

03. La bohème

04. Désormais

05. Que c’est triste Venise

06. La mamma

07. Le temps

08. Sa jeunesse

09. J’en déduis que je t’aime

10. Et pourtant

11. Non je n’ai rien oublié

12. Mourir d’aimer

13. Emmenez-moi

14. Il faut savoir

L’album « Pelchat Aznavour Désormais » est disponible en magasins.

Lyne LaRoche




New York-Hollywood - 12 mai 2019

New York-Hollywood au Cabaret du Casino de Montréal

Pas assez d’yeux pour tout voir

Pas de mots assez forts pour faire honneur au spectacle

Hier soir, au Cabaret du Casino de Montréal était présentée la première d’une série de spectacles  ou musique, rêve, sensualité et bonheur étaient présents du début à la fin.

Livré par quatre interprètes au talent incommensurable et de neuf danseurs qui se glissent au cœur même de ce spectacle grandiose, New-York-Hollywood est sans contredit le spectacle à voir absolument. Qu’importe l’âge tout le monde y trouve son compte.

Se voulant une rétrospective des comédies musicales et des films cultes présentés depuis les cinquante dernières années, le spectacle a débuté avec la trame musicale de Chaplin. Il n’en fallait pas plus pour avoir l’attention complète des spectateurs, car dès le tout début, les danseurs canne à la main, souliers à claquettes, papillons au cou et petites moustaches ont exécuté un numéro qui a donné le ton à cette soirée haute en couleur.

Par la suite afin de continuer d’en mettre encore plus plein la vue au public, c’est avec The Time of my Life du film Dirty Dancing que les voix de Nancy Fortin et de Yannick Mathieu se sont unies magnifiquement bien en présence des danseurs qui sur une danse remplie de sensualité faisant honneur à l’original. Une trapéziste qui s’exécutait de façon élégante tout en haut de la scène était une valeur ajoutée au niveau des sensations. Comme si ce n’était pas assez, une bande de religieuses n’hésitant pas à user de leur sex-appeal ont interprété Shout, Rescue Me et un Oh Happy Day (Sister Act) ou tout le monde a eu le goût de se lever tellement c’était festif.

Je pourrais continuer à vous raconter ce qu’ils ont fait sur Soul Man, The Body Guard, Gimme Some Lovin, Every Body Needs Somebody to Love (The Blues Brother), sur Gostbusters, Back to the Futur, Love Story, The Jersey Boys, The Body Holly Story ou de Mamma Mia mais je vous dévoilerais toute la beauté de ce spectacle dont je n’ai pas de mots assez forts pour faire honneur.

Une ambiance de feu

Pour terminer cette soirée inoubliable c’est sur les airs de Bohemian Rhapsody, Someboy to Love, Another One Bites The Dust, We will Rock You et We are The Champions qui qualifie bien tous ces artistes qui ont livré avec brio ce spectacle grandiose. Oh que oui! Vous êtes des champions.

D’une durée de 90 minutes sans entracte, c’est un des plus beaux voyages dans le temps livré parfaitement qui vous donnera assurément des frissons. Notez bien que tout ce qui entoure ce spectacle est d’une qualité extrême. Que l’on pense aux costumes, à l’éclairage, au son, aux chorégraphies, aux talents des danseurs, aux quatre sublimes voix uniques et aux excellents musiciens chevronnés, tout comme moi, vous n’aurez pas assez d’yeux pour tout voir. J’y retournerais avec un grand plaisir!

CV des artistes

Nancy Fortin

Elle a prêté sa voix à plusieurs princesses de Disney. On l’a aussi vu !aux côtés de plusieurs personnalités  dont Alain Dumas dans le spectacle hommage, 100 ans de Sinatra.

Elle a beaucoup de spectacles à son actif. Elle sera aussi sur la scène du Cabaret du Casino pour le spectacle L’essentiel qui se veut un hommage à l’œuvre musicale de Ginette Reno. Elle a une voix exceptionnelle, puissance et énergie, c’est ce qui la définie le mieux. Dès les premières notes, on tombe en amour avec elle.

Marianne Mathieu

Elle a participé à plusieurs spectacles mais c’est à la populaire émission La Voix qu’elle s’est taillé une place dès son audition à l’aveugle ou tous les coachs se sont tournés quand elle a chanté Ain’t No Mountain Enough. Étant dans l’équipe de Lara, lors des duels, la coach n’avait pas voulu se départir d’elle et de Geneviève Jodoin. Elle a une voix puissante et une énergie contagieuse.

Martin Lacasse

Lui aussi n’en ai pas à ses premières armes. Il a été sur plusieurs distributions dont Band on tour, Ca rock au Casino, Forever Michael, Icons on Tour, et depuis la première saison de La Voix, il est choriste. Il a une voix incroyable, un talent immense.

Yanick Lanthier

À 18 ans, la carrière professionnelle de Yanick a débuté dans la revue musicale Rock and roll et il a par la suite participé au spectacle Dancing à Atlantic City et à Rent à Montréal. Il a performé dans 80s Flashback, Doo wop, Sinatra à Streisand et plus encore. Ses interprétations sont à en couper le souffle. Il a un contrôle sur sa voix incroyable.

Des musiciens exceptionnels

Philippe Brochu, Gilles Boulet, Patrick Coiteux, Francis Têtu et Denis Fortier sont le roc dernière cette revue musicale. Je leur donne une mention bien spéciale.

Les danseurs sont magiques

Raiko Poruondo, Alexanne Plouffe, Yunier Cordova Jimenez, Eddy Jesus Mijares, Mélissa Jurgutis, Caroline Nnatel, Jenna Lloyrd, Mélanie Martin et Catherine Friesen donnent au spectacle tout le côté illusion, rêve et fantasme.

 

Je dois aussi vous parler du magnifique Cabaret du Casino qui présente New York-Hollywood qui vous est offert aussi en formule Souper-Spectacle. Nous avons eu la chance de déguster leur table d’hôtes qui est tout à fait délectable. Je vous invite à la découvrir.

New York Hollywood est présenté les 18 – 24 – 25 – 31 mai, 1er et 7 juin. Vous pouvez vous procurer des billets ici.

New York-Hollywood, au Cabaret du Casino de Montréal, un incontournable!

Lyne LaRoche